barre de recherche
Web
 

URI, URL : tout savoir sur ces adresses permettant de localiser une ressource sur internet

On utilise chaque jour internet pour effectuer diverses recherches en tapant une adresse web par  exemple. Les réponses à ces dernières sont compartimentées par des procédés qui permettent d’y avoir facilement accès. Il s’agit de l’URL dont on entend parler le plus souvent, et aussi de l’URI qui n’est pas très connu. Il se pose alors la question de savoir comment fonctionnent ces deux outils et de quoi ils sont faits. Pour avoir une réponse, voyons plus en détails dans cet article, ces adresses permettant de localiser une ressource sur internet.

Généralités sur l’URL et l’URI

URL, URI, barre de recherche

L’URL ne correspond pas à des lettres mises au hasard. Il s’agit l’acronyme de Uniform Resource Locator (localisateur uniforme de ressources en français), qui désigne une URL, une adresse web, correspondant à un site internet. En effet, il se présente sous la forme d’une série de caractères permettant l’identification d’une page ou d’un site web. C’est la réponse du chemin à emprunter pour accéder aux ressources contenues dans le web. Ce sont des ressources disponibles sur les différents moteurs de recherche. Pour ce qui est des navigateurs classiques, l’URL correspond à la formule que l’on renseigne dans la barre de navigation ou barre d’adresse du moteur de recherche. Il commence toujours par le protocole HTTP et contient généralement des informations comme le nom du site et parfois un chemin de document.

L’URI qui est l’acronyme de Uniform Resource Identifier (identifiant uniforme de ressource en français) n’est lui pas une adresse, il permet l’identification des ressources abstraites ou physiques sur internet. Le type de ressource qu’il représente peut varier en fonction de la situation. Il peut par exemple identifier des sites web de la même façon qu’il peut identifier des expéditeurs ou des destinataires de courriels. À partir d’un URI, un système informatique peut lire une information, connaître son emplacement sur le web et savoir par quel moyen celui-ci est accessible. Les URI englobent donc les URL.

Lisez aussi :  Être testeur de jeux vidéo professionnel à domicile, c'est possible ? (carrière, salaire, métier)

Différences entre URI et URL

Souvent confondus, il existe pourtant plusieurs différences entre l’URL et l’URI. En effet, une URL est principalement utilisée pour aller vers une page web, une image, un fichier ou une autre ressource. Ces dernières sont faites de sorte à récupérer l’emplacement d’une ressource. C’est donc une information permettant la localisation d’un élément. Contrairement à cela, l’URI est utilisé pour définir l’identité d’un élément ou d’une ressource sur internet. L’identificateur de mot consiste dans ce cas, à distinguer une ressource d’une autre indépendamment de la méthode utilisée.

Aussi, une URL spécifie le type de protocole (HTTPS) à utiliser alors que l’URI n’implique pas la spécification du protocole. Il faut également souligner que toutes les URL sont des URI, car il est possible d’identifier une personne avec son adresse. Toutefois, tous les URI ne sont pas des URL. Il en est ainsi, puisqu’il n’est pas possible de localiser en mettant un URI dans un moteur de recherche. L’URI est donc un sous-ensemble de l’URL.

https://www.youtube.com/watch?v=vpYct2npKD8

Les différentes parties d’une URL et d’un URI

L’URL et l’URI comportent chacun différentes parties. Mais qu’elles sont-elles ? Voici la réponse.

L’URL

L’URL est donc une adresse composée de 5 parties. Il s’agit du protocole, du sous-domaine, du nom de domaine principal, du domaine de deuxième niveau et enfin du répertoire.

Le protocole est la partie qui communique au serveur internet comment accéder aux pages d’un site web. HTTPS est celui qui est le plus utilisé aujourd’hui. Il signifie Hypertest Transfert Protocol Secure en anglais (protocole de transfert hypertexte sécurisé en français). Il indique au navigateur qu’il doit crypter ou dissimuler les informations sensibles qui sont entrées sur une page. Il s’agit de données personnelles comme par exemple le numéro de votre carte bancaire ou encore le mot de passe de connexion à un de vos comptes. Cela vous protège des piratages.

Lisez aussi :  BTS Jeux Vidéo : programme, établissements scolaires, débouchés

Le sous-domaine correspond aux ‘’www.’’. Il indique au navigateur la page que ce dernier doit afficher. Ils répartissent le site web dans différentes catégories de contenu et montrent à Google et aux visiteurs que celui-ci contient plus d’informations que la page d’accueil.

Le nom de domaine principal (composé principalement de lettres) est le nom du site web. Il est important, car il aide les internautes à savoir de quoi il est question. Il est souvent similaire au nom d’une marque.

Le deuxième nom de domaine correspond au ‘’.com’’. Il précise l’identité sous laquelle est enregistrée une organisation sur internet.

Le répertoire quant à lui, est la dernière partie de l’URL. Il est généralement composé de lettres et aide les internautes à comprendre à quelle partie exacte du site ils se trouvent.

Voyons maintenant la réponse à notre question concernant l’URI.

L’URI

L’URI contient également cinq parties. Il s’agit du Scheme (Schéma) qui indique le protocole utilisé, de l’Authority (Autorité) qui identifie le domaine, du Path (Chemin) qui indique le chemin d’accès à la ressource, de la Query (Requête) qui représente une action de requête et enfin le Fragment (Fragment) qui désigne un aspect partiel d’une ressource.

Il est important de souligner que parmi ces cinq éléments, la présence de deux est obligatoire dans l’identifiant. Il s’agit du Scheme et du Path. Toutes les parties se suivent et sont séparées par des signes bien précis.

Articles sur le même sujet :

Ajouter un commentaire